Égalité des chances et protection contre la discrimination

Au Manitoba, les droits des personnes et des groupes sont protégés.

La Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies dit ceci : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. » En outre, elle reconnaît et respecte la valeur de tous les êtres humains.

Au Manitoba, cet idéal a été concrétisé dans une loi, appelée le Code des droits de la personne (le Code), qui protège les personnes ainsi que les groupes du Manitoba contre la discrimination.

Selon le Code, la « discrimination » consiste à traiter une personne ou un groupe de façon désavantageuse sans motif raisonnable en se fondant sur des caractéristiques protégées comme l’ascendance, l’âge ou une incapacité.

De plus, la Commission des droits de la personne du Manitoba reçoit les plaintes relatives à de la discrimination présumée exercée contre des personnes à cause de leur appartenance à des groupes défavorisés qui ne sont pas mentionnés dans le Code.

Par exemple, la Commission accepte les plaintes de discrimination fondée sur le casier judiciaire ou l’appartenance à un milieu social défavorisé.

La discrimination est interdite dans des domaines comme l’emploi, le logement et les services offerts au public.

Les affiches et les déclarations discriminatoires ou incitant à la discrimination sont également interdites.

Le principe sous-jacent au Code est la reconnaissance de la valeur et la dignité individuelles de chaque personne.