26 avril

Considérations liées aux droits de la personne lors du processus d’embauche

La commission dévoile les lignes directrices sur les considérations liées aux droits de la personne lors du processus d’embauche.

8 mars 2018

La Commission lance un appel à la lutte contre le harcèlement dans les milieux de travail

Lors de la Journée internationale des femmes, la Commission rappelle aux employeurs et aux fournisseurs de service leurs obligations en vertu du Code et annonce un nouveau programme de formation sur la conception de politiques de lutte contre le harcèlement et la tenue d’enquêtes sur les plaintes.

Les droits de la personne au Manitoba

 
La Commission des droits de la personne du Manitoba est un organisme indépendant du gouvernement du Manitoba. La Commission a pour responsabilité d’appliquer les dispositions du Code des droits de la personne, la loi provinciale qui protège les particuliers ainsi que les groupes du Manitoba contre la discrimination.
 
Chaque province et chaque territoire du Canada a adopté des lois relatives aux droits de la personne. Il existe également une loi canadienne sur les droits de la personne. Toutes ces lois défendent le principe selon lequel tous les particuliers ont le droit d'être traités selon leurs mérites individuels et devraient être protégés contre la discrimination fondée sur des préjugés ou des stéréotypes. Ces lois assurent l’égalité des chances et la protection contre la discrimination, des principes enchâssés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme et dans la Charte canadienne des droits et libertés. Ces principes garantissent le droit de chacun d’être traité selon ses mérites personnels et de ne pas faire l’objet de discrimination sur la base de préjugés ou de stéréotypes.
 
La discrimination est le fait de traiter une personne différemment, d’une manière qui lui est défavorable et sans motif raisonnable, en raison de son ascendance, de son âge, de son milieu ethnique, de ses croyances religieuses, de sa nationalité, de son sexe (y compris les caractéristiques fondées sur le sexe – telle que la grossesse), de son identité sexuelle, de son orientation sexuelle, de son état matrimonial, de sa source de revenus, de ses convictions politiques, d’une incapacité physique ou mentale, ou d’un désavantage social.
 
La discrimination porte atteinte à la valeur et à la dignité individuelles de la personne et elle est interdite au travail, ainsi qu’à l’égard de l’obtention de services mis à la disposition du public, en matière de contrats et en matière de logements.