some image

Actualités et événements

Promotion des droits de la personne

La Commission des droits de la personne du Manitoba a pour responsabilité de promouvoir le principe que toutes les personnes sont égales en dignité et en droits et doivent être traitées en fonction de leurs mérites individuels, sans qu'il soit tenu compte de leur association actuelle ou présumée avec un groupe quelconque visé dans le Code des droits de la personne.


Pour favoriser la compréhension du Code et de ses principes, nous participons régulièrement à des activités de promotion des droits de la personne, et nous échangeons de l’information et présentons des exposés sur des thèmes liés aux droits de la personne à l’occasion d’évènements publics.

 

Acccdp

Nous sommes membres de l'Association canadienne des commissions et conseil des droits de la personne (ACCCDP), qui regroupe les commissions des droits de la personne du Canada, des provinces et des territoires. Dans le cadre de notre travail avec nos collègues de l’ACCCDP, nous nous prononçons et échangeons des renseignements au sujet de questions naissantes, nous mettons en commun nos pratiques exemplaires et nous participons à des initiatives ayant pour but de promouvoir les droits de la personne, dont une conférence annuelle organisée chaque fois par une commission membre différente.

Nous participons actuellement à la réfection du site Web de l’ACCCDP. Un projet de création d’une tribune en ligne d’éducation publique est en cours. Visitez : www.cashra.ca/fr/

 

 

MAKING CONNECTIONS (ÉTABLIR DES LIENS)

En 2016, la Commission a lancé un projet pluriannuel, intitulé Making Connections, dont le but est d’éliminer les obstacles systémiques auxquels se heurtent les peuples autochtones et les nouveaux arrivants. La phase 1 de ce projet porte sur la détermination des obstacles systémiques qui se dressent devant les peuples autochtones. Nous avons mis sur pied un conseil des aînés qui nous oriente alors que nous établissons des liens avec des collectivités autochtones dans toute la province pour faire connaître le rôle et le travail de la Commission. Notre objectif est de recueillir auprès d’elles des renseignements pouvant éclairer nos activités d’éducation. Au terme du projet, nous rédigerons un rapport à la communauté. La phase 2 du projet portera sur la détermination des obstacles systémiques qui se dressent devant les nouveaux arrivants.
 
Dans son appel à l’action no 57, la Commission de vérité et de réconciliation demande aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de même qu’aux administrations municipales de s’assurer que les fonctionnaires sont formés sur l’histoire des peuples autochtones, y compris en ce qui a trait à l’histoire et aux séquelles des pensionnats, à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, aux traités et aux droits des Autochtones, aux enseignements et aux pratiques autochtones, ainsi qu’au droit autochtone.

Conscients de l’importance d’agir de façon réfléchie pour établir des liens avec les collectivités autochtones, nous avons jugé important de soumettre Making Connections à la réflexion d’aînés dans une cérémonie spirituelle.
 
Le Conseil et le personnel de la Commission ont eu l’honneur d’être invités à participer à une cérémonie à St-Georges (Manitoba). Deux aînés, MM. Norman Meade et Paul Guimond, nous ont parlé des enseignements sacrés lors d’une séance de suerie qui a eu lieu par une magnifique soirée de juillet 2017.
 
Non seulement nous avons découvert les enseignements sacrés mais, en plus, nous avons eu l’occasion de réfléchir à la réconciliation et à son rôle dans les efforts que nous déployons pour promouvoir les droits de la personne au Manitoba.
 

 

SENSIBILISATION DES ADMINISTRATEURS SCOLAIRES

En juin 2017, dans le cadre d’une stratégie de sensibilisation ciblée, la Commission a pris contact avec toutes les divisions scolaires de la province, offrant d’organiser un atelier ou un séminaire sur les droits de la personne à l’intention de leur personnel. L’offre a suscité une réponse extrêmement positive, et nous sommes en voie d’établir le dialogue avec la plupart des divisions scolaires au Manitoba avant la fin de l’année. Certaines divisions ont profité de l’occasion pour faire venir des directeurs d’école et du personnel de soutien à une présentation très structurée tandis que d’autres ont organisé des réunions informelles avec des administrateurs.

 


Dans tous les cas, nos rencontres avec les divisions scolaires nous ont fourni la possibilité d’échanger des renseignements sur le Code des droits de la personne et de traiter des problèmes qui se posent en milieu scolaire, et dont la Commission a souvent connaissance par l’intermédiaire du processus de plainte ou de demandes d’information du public.